BPJEPS Animation Sociale ( AS)

Prochaine formation du 14 novembre 2022 au 10 novembre 2023


Le BPJEPS, Brevet Professionnel de la Jeunesse de l’éducation Populaire et du Sport est un diplôme d’État homologué au niveau IV délivré par la Délégation Régionale Académique à la Jeunesse, à l’Engagement et au Sport (DRAJES) de La Réunion.

Il est enregistré au Répertoire National des Certifications Professionnelles.

Code RNCP 28557, Code Certif Info : 90313

Le diplôme du BPJEPS atteste de la possession des compétences professionnelles indispensables à l’exercice du métier d’animateur⋅trice.

Description du métier :

Pour concevoir et mettre en œuvre des projets auprès des publics en difficulté à travers des actions de prévention, d’intervention de proximité, d’accompagnement et de prise en charge des personnes isolées ou en perte d’autonomie sociale, physique, juridique ou économique.

Tiret styliséVous exercez la fonction d’animateur ou d’animatrice au sein de structures privées du secteur associatif (centres sociaux, associations de quartiers, maisons de retraites, établissements de soins mentaux, hôpitaux, instituts divers, écoles spécialisées), de collectivités territoriales, d’établissements relevant de la fonction publique hospitalière ou de la fonction publique d’État, de structures de vacances, de comités d’entreprise.

Tiret styliséVous exercez en autonomie votre activité professionnelle dans les champs des activités éducatives, culturelles et sociales, dans le respect des cadres réglementaires.

Tiret styliséVous encadrez tout type de public, dans tous lieux d’accueil.

Tiret styliséVous êtes responsable de votre action au plan pédagogique, technique,  organisationnel et de la sécurité.

Tiret styliséVos projets d’animations s’inscrivent dans la continuité du projet de votre structure.

Tiret styliséVous travaillez dans une logique collective et partenariale.

Tiret styliséVous accompagnez les publics dans la réalisation de leurs projets.

Tiret styliséVous  prenez  en  compte  notamment  les  démarches d’éducation à la citoyenneté, de développement durable et de prévention des maltraitances.

Retour au sommaire

Débouchés :

Tiret styliséVous pouvez exercer les métiers de médiateur ou médiatrice, d’animateur social ou d’animatrice sociale, d’animateur socio-éducatif ou d’animatrice socio-éducative dans des structures publiques ou privées auprès de tout type de public. type de public.

Logo info

Il n’est pas possible de diriger un accueil de loisirs avec cette mention, sauf en passant le Certificat Complémentaire de direction d’ACM.

Retour au sommaire

Conditions d’accès à la formation :

Case cochée Être capable de justifier d’une expérience d’animation professionnelle ou non professionnelle auprès d’un groupe d’une durée minimale de 200 heures ou être titulaire d’un diplôme accordant une dispense.

Case cochée Être titulaire d’un diplôme de secourisme.

Case cochée Réussir les éventuels tests de sélection.

Pour connaître les diplômes accordant une dispense, les diplômes de secourisme nécessaires à l’entrée en formation ou avoir plus d’informations sur les tests de sélection, veuillez nous contacter.

Pour connaître les modalités d’accompagnement des personnes en situation de handicap, veuillez nous contacter.

Retour au sommaire

Moyens et méthodes pédagogiques aux CEMÉA :

Choisir une formation aux Ceméa c’est:

  • Bénéficier d’un réseau national de plus de 80 ans d’expérience dans la formation ancré dans un mouvement pédagogique d’Éducation nouvelle.
  • Vivre une formation en alternance qui s’articule entre des temps de formation en centre et des temps de stage pratique et qui permet de mettre en œuvre sur le terrain les savoirs acquis..
  • Profiter d’un accompagnement individuel et collectif et d’un suivi par l’équipe pédagogique.
  • Bénéficier d’une relation régulière entre l’organisme de formation et le lieu de stage, via la désignation d’un tuteur ou d’une tutrice sur le lieu de stage et les visites de structure.
  • Vivre une formation en centre constituée de séances de travail alternant travail individuel, travail en petits et en grands groupes : mises en situation, échanges de pratiques, apports théoriques, pratique et analyse d’activités. L’analyse de situations professionnelles vécues est menée tout au long de la formation et permet une prise de distance avec la pratique et le terrain.
  • Profiter de rencontres avec des acteurs et actrices de terrain et d’interventions de professionnel·les touts et toutes recruté·es par les Ceméa.

Un accès à la médiathèque numérique des Ceméa : Yakamédia.

Elle rassemble, digitalise et met à disposition tout le patrimoine éducatif des Ceméa. Yakamédia, c’est 80 ans de ressources éducatives et toujours d’actualité disponibles en un seul clic ! Avec des formats vidéo pratiques et adaptés aux usages d’aujourd’hui et un moteur de recherches pour aller droit au but !

Véritable « sac à docs » de l’animateur et de l’animatrice, et véritable boite à outils pour tout éducateur ou éducatrice de terrain, Yakamédia est une base de ressources multimédia disponibles à tout moment et sur tous les écrans : idées d’animation, tutos, ressources pédagogiques, actions culturelles, texte de référence, témoignages de pratique de terrain …

Retour au sommaire

Contenu de la formation :

La formation s’organise en quatre Unités Capitalisables. Les deux premières UC font parties du tronc commun à tous les BPJEPS, les deux dernières sont spécifiques au BPJEPS AS :

  • Apprendre à encadrer tout public dans tout lieu et toute structure :

Communiquer dans les situations de la vie professionnelle, prendre en compte la caractéristiques des publics dans une démarche d’éducation à la citoyenneté, contribuer au fonctionnement de la structure.

  • Apprendre à mettre en œuvre un projet d’animation s’inscrivant dans le projet de la structure :

Concevoir, conduire et évaluer un projet d’animation.

  • Apprendre à conduire une action d’animation dans le champ de l’animation sociale :

Encadrer un groupe dans le cadre des activités de l’animation sociale, accueillir les publics et leurs spécificités, organiser, gérer et évaluer les activités de l’animation sociale.

  • Apprendre à mobiliser les démarches d’éducation populaire pour mettre en œuvre des activités d’animation sociale :

Situer son activité d’animation sociale dans un territoire, maîtriser les outils et techniques permettant le maintien de l’autonomie et de la relation sociale, conduire des activités favorisant la participation, la socialisation et l’émancipation des publics.

Télécharger le dossier de présentation complet : Présentation complète BPJEPS AS

Retour au sommaire

Certification :

Pour valider la formation, le ou la candidat·e sera évalué·e à travers les épreuves suivantes :

Case cochéeValidation des UC 1 et UC 2 : Production de documents écrits personnels qui seront l’objet d’un entretien oral pour chacune des UC.

Case cochéeValidation des UC 3 et UC 4 : Production d’un document écrit, mise en situation professionnelle et entretien oral.

Si vous souhaitez en savoir plus sur les modalités de certification, veuillez nous contacter.

Retour au sommaire

Poursuite de parcours :

Suite à l’obtention de votre diplôme, il sera possible de poursuive votre parcours de formation aux Ceméa à travers :

Retour au sommaire

Modalités d’inscription et de sélection :

Le dossier d’inscription est à déposer au plus tard le 8 novembre 2022.

Case cochéeDéposer un dossier d’inscription complet à retirer dans nos bureaux ou à télécharger ici: 2022-2023 Dossier inscription BP AS

Case cochéeRemplir les près-requis à l ‘entrée en formation.

Case cochéeRéussir les tests de sélection d’entrée en formation ( 9 et 10 novembre 2022) :

  • Un écrit à rendre minimum 1 semaine avant les oraux.
  • Entretien de 45 min à 1 heure avec un jury.

Case cochéeAvoir une structure de stage pour l’entrée en formation.

Retour au sommaire

Tarifs et mode de financement de la formation :

Frais pédagogique : nous consulter pour obtenir un devis.

  • Contrat de professionnalisation.
  • Contrat d’apprentissage.
  • Pro-A (reconversion ou promotion par alternance).
  • Compte personnel de formation, CPF de transition professionnelle.
  • Plan de développement des compétences (apprentissage)
Retour au sommaire

Contacts et adresse :

  • Par téléphone au : 0262 21 76 39
  • Par mail
  • Dans nos bureaux situés : 45 ruelle Magnan Champs Fleuri, 97 490 SAINTE-CLOTILDE (voir plan)
  • Référent pédagogique de la formation : Mr Jannick GABRIEL
Retour au sommaire

Documents téléchargeables :

Synthèse de nos formations :

Nous vous invitons à suivre ce lien pour avoir les données sur nos formations de l’Animation Volontaire (BAFA, BAFD) et celui-ci pour ce qui concerne l’animation professionnelle (BPJEPS…).

10èmes échos du festival international du film d’éducation à saint Benoît en septembre 2022

Affiche des Échos du FIFE

Le deuxième rendez-vous des échos du festival international du film d’éducation aura lieu

à Saint Benoît du 19 au 24 septembre 2022.

Les projections auront lieu au Cinéma Cristal, à l’IRTS, à Bras fusil.

Vous pouvez visualiser la programmation et les synopsis des films projetés dans le document ci-dessous ou le télécharger en bas de page.

BPJEPS mention Loisirs Tous Publics

Prochaine formation du 13 juin 2022 au 30 novembre 2023

Le BPJEPS, Brevet Professionnel de la Jeunesse de l’éducation Populaire et du Sport est un diplôme d’État homologué au niveau IV délivré par la Délégation Régionale Académique à la Jeunesse, à l’Engagement et au Sport (DRAJES) de La Réunion.

Il est enregistré au Répertoire National des Certifications Professionnelles.

Code RNCP 28557, code Certif Info : 90313

Le diplôme du BPJEPS atteste de la possession des compétences professionnelles indispensables à l’exercice du métier d’animateur⋅trice.

Sommaire de l’article

Description du métier :

Pour concevoir et mettre en œuvre des projets de découverte, d’initiation, d’animation auprès d’un public varié et pour diriger un accueil collectif de mineur·es.

Tiret stylisé Vous exercez la fonction d’animateur ou d’animatrice notamment au sein de structures privées du secteur associatif (centres sociaux, associations de quartiers, écoles spécialisées), de collectivités territoriales, d’établissements relevant de la fonction publique (écoles, collèges, lycées), de structures de vacances, de comités d’entreprise.

Tiret styliséVous exercez en autonomie votre activité professionnelle dans les champs des activités éducatives, culturelles et sociales, dans le respect des cadres réglementaires.

Tiret styliséVous encadrez tout type de public, dans tous lieux d’accueil.

Tiret styliséVous êtes responsable de votre action au plan pédagogique, technique,  organisationnel et de la sécurité.

Tiret styliséVos projets d’animations s’inscrivent dans la continuité du projet de votre structure.

Tiret styliséVous travaillez dans une logique collective et partenariale.

Tiret styliséVous accompagnez les publics dans la réalisation de leurs projets.

Tiret styliséVous  prenez  en  compte  notamment  les  démarches d’éducation à la citoyenneté, de développement durable et de prévention des maltraitances.

Retour au sommaire

Débouchés :

Vous pouvez exercer les métiers d’animateur socio-éducatif ou d’animatrice socio-éducative, de directeur ou de directrice d’accueil collectif de mineur·es dans des structures publiques ou privées auprès de tout type de public.

Retour au sommaire

Conditions d’accès à la formation :

Case cochée Être capable de justifier d’une expérience d’animation professionnelle ou non professionnelle auprès d’un groupe d’une durée minimale de 200 heures ou être titulaire d’un diplôme accordant une dispense (CQP Animation Périscolaire, Bac Pro agricole (toute option), Bac Pro « Service de proximité et vie locale », BAFA, BAFD ou BAPAAT, ou autres BP JEPS, BP AGRICOLE (toute option)).

Case cochée Être titulaire d’un diplôme de secourisme.

Case cochée Réussir les éventuels tests de sélection.

Logo info Pour connaître les diplômes accordant une dispense, les diplômes de secourisme nécessaires à l’entrée en formation ou avoir plus d’informations sur les tests de sélection, veuillez nous contacter.

Logo info Pour connaître les modalités d’accompagnement des personnes en situation de handicap, veuillez nous contacter.

Retour au sommaire

Moyens et méthodes pédagogiques aux CEMÉA :

Choisir une formation aux Ceméa c’est:

  • Bénéficier d’un réseau national de plus de 80 ans d’expérience dans la formation ancré dans un mouvement pédagogique d’Éducation nouvelle.
  • Vivre une formation en alternance qui s’articule entre des temps de formation en centre et des temps de stage pratique et qui permet de mettre en œuvre sur le terrain les savoirs acquis..
  • Profiter d’un accompagnement individuel et collectif et d’un suivi par l’équipe pédagogique.
  • Bénéficier d’une relation régulière entre l’organisme de formation et le lieu de stage, via la désignation d’un tuteur ou d’une tutrice sur le lieu de stage et les visites de structure.
  • Vivre une formation en centre constituée de séances de travail alternant travail individuel, travail en petits et en grands groupes : mises en situation, échanges de pratiques, apports théoriques, pratique et analyse d’activités. L’analyse de situations professionnelles vécues est menée tout au long de la formation et permet une prise de distance avec la pratique et le terrain.
  • Profiter de rencontres avec des acteurs et actrices de terrain et d’interventions de professionnel·les touts et toutes recruté·es par les Ceméa.

lOGO TÉLÉUn accès à la médiathèque numérique des Ceméa : Yakamédia.

Elle rassemble, digitalise et met à disposition tout le patrimoine éducatif des Ceméa. Yakamédia, c’est 80 ans de ressources éducatives et toujours d’actualité disponibles en un seul clic ! Avec des formats vidéo pratiques et adaptés aux usages d’aujourd’hui et un moteur de recherches pour aller droit au but !

Véritable « sac à docs » de l’animateur et de l’animatrice, et véritable boite à outils pour tout éducateur ou éducatrice de terrain, Yakamédia est une base de ressources multimédia disponibles à tout moment et sur tous les écrans : idées d’animation, tutos, ressources pédagogiques, actions culturelles, texte de référence, témoignages de pratique de terrain …

Retour au sommaire

Contenu de la formation :

La formation s’organise en quatre Unités Capitalisables. Les deux premières UC font parties du tronc commun à tous les BPJEPS, les deux dernières sont spécifiques au BPJEPS LTP :

  • Apprendre à encadrer tout public dans tout lieu et toute structure :

Communiquer dans les situations de la vie professionnelle, prendre en compte la caractéristiques des publics dans une démarche d’éducation à la citoyenneté, contribuer au fonctionnement de la structure.

  • Apprendre à mettre en œuvre un projet d’animation s’inscrivant dans le projet de la structure :

Concevoir, conduire et évaluer un projet d’animation.

  • Apprendre à conduire une action d’animation dans le champ du « loisirs tous publics » et de direction d’ACM :

Élaborer, mettre en œuvre et évaluer un projet pédagogique, conduire et évaluer une action d’animation, gérer et administrer les moyens alloués par l’organisateur ou l’organisatrice, encadrer une équipe, accueillir les publics.

  • Apprendre à mobiliser les démarches d’éducation populaire pour mettre en œuvre des activités d’animation dans le champ du « loisirs tous publics » :

Situer son activité d’animation dans un territoire, maîtriser des démarches pédagogiques, conduire des activités scientifiques, techniques, culturelles, d’expression et d’activités physiques, favoriser la créativité, la participation et la socialisation des publics.

Télécharger le dossier de présentation complet : Présentation complète BPJEPS LTP

Retour au sommaire

Certification :

Pour valider la formation, le ou la candidat·e sera évalué·e à travers les épreuves suivantes :

Case cochéeValidation des UC 1 et UC 2 : Production de documents écrits personnels qui seront l’objet d’un entretien oral pour chacune des UC.

Case cochéeValidation de l’UC 3 : Exercice des fonctions de direction pendant au moins 18 jours, consécutifs ou non, d’un ACM déclaré ; production d’un écrit, support à un entretien oral.

Case cochéeValidation de l’UC 4 : production d’un document écrit, mise en situation professionnelle, et entretien oral.

Logo infoSi vous souhaitez en savoir plus sur les modalités de certification, veuillez nous contacter.

Retour au sommaire

Poursuite de parcours :

Les UC 1 et UC2 du BPJEPS sont un tronc commun et une passerelle si vous souhaitez par la suite passer un BPJEPS avec une autre spécialité ( APT, AS…)

Suite à l’obtention de votre diplôme, il sera possible de poursuive votre parcours de formation aux Ceméa à travers le DEJEPS, si vous souhaitez vous orienter vers un métier autour de la coordination.

Il est également possible de passer seulement les parties UC 3 et UC4 si vous possédez un autre BPJEPS ou équivalence, pour cela merci de contacter notre secrétariat.

Retour au sommaire

Modalités d’inscription et de sélection :

Le dossier d’inscription est à déposer au plus tard le 30 mai 2022.

Case cochéeDéposer un dossier d’inscription complet à retirer dans nos bureaux ou à télécharger ici: 2022-2023 Dossier inscription BP LTP

Case cochéeRemplir les près-requis à l ‘entrée en formation.

Case cochéeRéussir les tests de sélection d’entrée en formation :

  • Un écrit à rendre minimum 1 semaine avant les oraux.
  • Entretien de 45 min à 1 heure avec un jury.

Case cochéeAvoir une structure de stage pour l’entrée en formation.

Retour au sommaire

Tarifs et mode de financement de la formation :

Frais pédagogique : 8 137.50 €   Certification UC 4 : 759.50 €

  • Contrat de professionnalisation.
  • Contrat d’apprentissage.
  • Pro-A (reconversion ou promotion par alternance).
  • Compte personnel de formation, CPF de transition professionnelle.
  • Plan de développement des compétences (apprentissage)
Retour au sommaire

Contacts et adresse :

  • Par téléphone au : 0262 21 76 39
  • Par mail
  • Dans nos bureaux situés : 45 ruelle Magnan Champs Fleuri, 97 490 SAINTE-CLOTILDE (voir plan)
  • Référent pédagogique de la formation : Mr Jannick GABRIEL
Retour au sommaire

Documents téléchargeables :

Synthèse de nos formations :

Nous vous invitons à suivre ce lien pour avoir les données sur nos formations de l’Animation Volontaire (BAFA, BAFD) et celui-ci pour ce qui concerne l’animation professionnelle (BPJEPS…).

En mémoire de Jacques Poustis

Illustration : .book-e-book

Le 24 avril 2022, Jacques, un compagnon de route des CEMEA de la Réunion s’en est allé.

En 20213, à l’occasion des 50 ans de notre association, il avait accepté de contribuer au recueil de témoignages de militant⋅e⋅s. Nous avons souhaité retranscrire ici l’intégralité de son témoignage.

De 1974 à 1981… mes 7 premières années de « zoreillie » à la Réunion…

… et qui Constituent Évidemment Mes plus Enthousiasmantes Années d’outremer !

Mai 1974 : débarquement de la famille Poustis (La Reine, le Roi et les p’tits Princes) sur la côte ouest réunionnaise. Temps d’installation et d’adaptation de quelques semaines… Encadrement d’une première colo « tropicale » ; contacts amicaux avec un groupuscule d’enseignants férus des méthode (Freinet ; prémices de formations de moniteurs1 pour les centres de vacances notamment initiées par la FOL sous la férule d’un imposant et infatigable organisateur : Alain Gaba.

… Et puis un choc : ma rencontre avec Paul Dupont, missionné par les CEMEA nationaux pour donner un corps et une assise au noyau de jeunes pédagogues réunionnais en herbe qui rongeaient leur frein dans l’attente de germer, de fleurir et d’essaimer.

Si je ne peux dire avec précision le jour de ma première rencontre avec Paul, je peux par contre affirmer que ce fut l’une des plus belles de ma vie. Ceci dû au fait que nous nous retrouvions, malgré notre différence d’âge, sur la même longueur d’onde éducative : « Le rôle de tout éducateur est d’apprendre aux autres à se passer de lui »2… Plaisir aussi de se retrouver chaque fois que possible, en tête-à-tête à son domicile dionysien où nous philosophions « copains/clopant ». Verres de whisky-coca et paquet de Gitanes sur la table agrémentée d’une assiette de « pistaches» régulièrement réapprovisionnée. Et les CEMEA dans tout cela ?… Et bien après les incontournables commérages de mecs (les femmes, la politique…) je vis de suite que c’était l’avenir des CEMEA qui était son obsession.

Paul avait en effet pris très à cœur sa « mission » à la Réunion : faciliter la formation d’un groupe compétent, efficace et stable de jeunes instructeurs mais surtout, avant le terme de son « mandat », construction à Saint Denis d’un local fonctionnel pour les réunions, les formations et l’information.

Il tint parole, et l’âge de sa retraite étant venu, il partit sur la pointe des pieds vivre à Madagascar le reste de son âge. Il y épousa, à Tuléar, une femme malgache qui enfanta de deux charmantes filles.

Paul m’invitait chez lui 2 ou 3 jours chaque fois que mes tournées de spectacles m’amenaient dans le sud malgache. C’est là que j’appris un triste jour (pas par lui, car il n’était pas homme à s’épancher sur son sort) qu’il était atteint d’un cancer irrémédiable.

Nous correspondions régulièrement par courrier. Et puis un jour une lettre m’annonça son décès.

Je mets ma main à couper que tous les « anciens » qui s’engagent aujourd’hui, à pied ou en voiture, dans la rue Monthyon, ont un gros pincement au cœur à la vue du local (hélas aujourd’hui en décomposition) qui fut, comme Paul me l’avoua un jour, « une de ses grandes fiertés ». Mais la vie est ainsi faite : les hommes et les murs passent… Faisons en sorte que les souvenirs ne trépassent.

Voilà-voilà. Si j’ai surtout parlé de Paul, c’est tout simplement parce qu’il reste pour moi l’image emblématique des belles et enthousiasmantes années de la naissance des « CEMEA-Réunion ».

Souvenirs-souvenirs : j’aurais pu aussi parler des chansons, « Vent frais vent du matin », « Ne pleure pas Jeannette », « La cloche du vieux manoir », « A la claire fontaine », « Le galérien », « Santia-a-no », « C’est une maison bleue »… et tant et tant d’autres « classiques-colo » qui unissaient nos cœurs et nos chœurs dans la Maison des Tourelles (ex-Maison de la FOL) de la Plaine des palmistes !

Putain que la nostalgie fait du bien ! Merci Paul pour les belles et enthousiasmantes années que tu as passé à nous aider !

« Bout d’ficelle, bout d’ficelle, bout d’ficell-cell’-cell’… » est une ritournelle à rallonges qui peut ne jamais finir. Un vœu : Que les années 70/80 des CEMEA-Réunion que l’on exhume aujourd’hui, soient les premiers « bouts d’ficelle » d’une exaltante aventure qui, espérons-le, n’aura jamais de fin !

Jacques Poustis, Saint Paul le 13 mai 2013

1 Ainsi disait-on à l’époque…

2Cette phrase que je ramenais de ma fraîche formation à l’école d’éducateurs spécialisés de Bordeaux lui avait plu. Au point qu’elle se trouvait souvent épinglée à un mur, lors des stages encadrés par Paul

Stages BAFA 2022

Formation générale

Sessions d’approfondissement

Bonne nouvelle ! Une aide exceptionnelle de 200 euros peut vous être accordée si vous vous inscrivez à une session ( en pension) d’approfondissement ou de qualification BAFA en 2022. En savoir plus ICI

Stages BAFD 2022

Formation Générale

Session de perfectionnement

Échos du Festival du Film d’Éducation 2022

Affiche des Échos du FIFE 2022 à La Réunion

Le temps fort de cette 10ème édition pour les CEMEA Réunion aura lieu à Saint-Pierre chaque jour du 19 au 29 avril 2022 ainsi que les 9 et 10 mai.

 Venez toutes et tous vivre cette aventure collective et culturelle. Il vous sera proposé des moments d’accompagnement culturel autour de films du festival qui racontent et partagent des histoires de vie, en échos avec nos préoccupations actuelles.
 Des films qui peuvent prendre plusieurs formes : fiction, documentaire, animation, court ou long métrage.

 Ces films nous montrent, à partir d’une action organisée et intentionnelle, d’un événement ou d’une rencontre, des parcours de vie choisis ou subis, des situations de transmission, d’initiation ou d’apprentissage, des périodes de ruptures, dans un cheminement qui transforme un ou des personnages, et fait qu’ils ne sont plus les mêmes à la fin.  

En bref, des films qui traitent de sujets de société avec l’objectif de rassembler les acteurs de l’éducation (enseignants, animateurs, éducateurs, élèves, parents, associations…) pour développer une pratique citoyenne des médias et une éducation à l’analyse des films qui vous seront présentés. Ils sont aussi l’occasion de formations d’animateurs à l’accompagnement de spectateurs.

Jusqu’au 29 avril au Cinéma Moulin à Café
et les 9 et 10 mai à la Cité des Métiers !
Tout le programme est disponible ICI !

Le dispositif JADE à La Réunion

Depuis plus de 10 ans, les CEMÉA organisent la mission JADE à La Réunion en partenariat avec Le Défenseur des Droits.

La mise en place par le gouvernement du service civil volontaire a été loccasion pour la Défenseure des Enfants, Dominique Versini, de créer en 2006 au sein du département de la promotion des droits de lenfant une équipe de « jeunes ambassadeurs de la Défenseure des enfants», les JADE, formés à transmettre les valeurs de la Convention internationale aux enfants des centres de vacances et de loisirs, des collèges, des classes de découverte, des centres sociaux

La promotion des droits de lenfant sinscrit dans des logiques communes à l’Éducation nationale et au Défenseur des droits, à savoir une sensibilisation aux problématiques sociales et civiques à destination des enfants.

Cette opération sinscrit dans le programme déducation civique dispensé au collège.

Celui-ci, axé sur les droits fondamentaux de lhomme mais aussi sur les devoirs qui leur sont inhérents, vise à assurer la formation de la personne humaine et celle du citoyen.

En cette année 2022, 8 JADE sillonnent nos villes à travers les établissements scolaires du 1 er et du 2nd degré, dans les centres de loisirs. Ils⋅elles ont fait le choix d’un service civique pour 8 mois.

Synthèse de nos formations AP 2021

Formation BPJEPS LTP

Nous n’avons pas réalisé de formation BPJEPS LTP en 2021.

Synthèse de nos formations AV 2021

Formations BAFA et BAFD

Les chiffres de l’année 2021

  • 11 sessions de BAFA 1 pour un total de 220 stagiaires accueillis, 218 stagiaires ont obtenu un avis favorable.
  • 7 sessions BAFA 3 pour un total de stagiaires 123 stagiaires accueillis 122 stagiaires ont obtenu un avis favorable.
  • 3 sessions BAFD 1 pour un total de 38 stagiaires accueillis, les 38 stagiaires ont obtenu un avis favorable
  • 1 session BAFD 3 pour un total de 7 stagiaires accueillis, les 7 stagiaires ont obtenu un avis favorable
  • Motifs d’abandon : 0

Taux de satisfaction globale :

  • 99% taux de validation du BAFA ou du BAFD
  • 95% des personnes ont été satisfaites pour le début d’année 2022
  • Motif d’abandon : 0