BPJEPS Loisirs Tous Publics

Présentation générale du BPJEPS LTP

Généraliste et polyvalent, l’animateur de loisirs tous publics peut intervenir auprès de tous types de publics en situation de loisirs. Il fait découvrir aux groupes dont il a la charge des activités diversifiées en portant particulièrement son attention à la qualité de vie collective et à l’épanouissement de chaque participant. Ces activités relèvent de 3 domaines : activités scientifiques et techniques, activités culturelles et d’expression et activités physiques et sportives. Dans chacun d’entre eux, le titulaire de ce diplôme connait un support d’activité. Son approche est centré sur la socialisation, l’émergence de projets et l’estime de soi, sans recherche de perfectionnement technique et de développement de la performance personnelle. L’animateur exerce en autonomie son activité d’animation en utilisant un ou des supports techniques dans les champs socio-éducatif et socio-culturel et dans la limite des cadres réglementaires. il est responsable du projet d’activité qui s’inscrit dans le projet de la structure. Il peut être amené a diriger un Accueil Collectif de Mineurs. L’animateur exerce son activité au sein de structures privées du secteur associatif, parfois marchand, ou au sein de la fonction publique territoriale. Profil : animateur, directeur ACM, animateur jeunes, animateur enfance jeunesse.

Conditions : Exigences préalables à l’entrée de formation :

1. être titulaire de l’une des attestations de formation relative au secourisme suivante :
« prévention et secours civiques de niveau 1 » (PSC1) ou « attestation de formation aux premiers secours » (AFPS) ;
« premiers secours en équipe de niveau 1 » (PSE 1) en cours de validité ;
« premiers secours en équipe de niveau 2 » (PSE 2) en cours de validité ;
« attestation de formation aux gestes et soins d’urgence » (AFGSU) de niveau 1 ou de niveau 2 en cours de validité ;
« certificat de sauveteur secouriste du travail (STT) » en cours de validité.
- Ou réussir un entretien de sélection, fondé sur la présentation d’un dossier retraçant son expérience en matière d’animation et explicitant ses motivations.

2. être capable de justifier d’une expérience d’animateur professionnelle ou non professionnelle auprès d’un groupe d’une durée minimale de 200 heures au moyen d’une attestation délivrée par la ou les structures d’accueil.
Dispense : Est dispensé de l’attestation de justification d’une expérience d’animation de groupe de 200 heures, le(la) candidat(e) titulaire d’un diplôme figurant dans la liste suivante :
- brevet d’aptitude professionnelle d’assistant animateur technicien (BAPAAT) ;
- certificat de qualification professionnelle « animateur périscolaire » (CQP AP) ;
- brevet d’aptitude aux fonctions d’animateur (BAFA) ;
- brevet d’aptitude aux fonctions de directeur (BAFD) ;
- baccalauréat professionnel « service de proximité et vie locale » ;
- baccalauréat professionnel agricole (toute option) ;
- brevet professionnel délivré par le ministre de l’agriculture (toute option) ;
- brevet professionnel de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport (toute spécialité) (BPJEPS).

Formation en Unités Capitalisables : (4 U.C)

- UC 1 : Encadrer tout public dans tout lieu et toute structure.
Communiquer dans les situations de la vie professionnelle, prendre en compte les caractéristiques des publics dans leurs environnements dans une démarche d’éducation à la citoyenneté, contribuer au fonctionnement d’une structure.

- UC 2 : Mettre en oeuvre un projet d’animation s’inscrivant dans le projet de la structure. Concevoir un projet d’animation, conduire un projet d’animation, évaluer un projet d’animation.

- UC 3 : Conduire une action d’animation dans le champ du « Loisirs Tous Publics » et de direction d’Accueil collectif de mineurs (ACM). Organiser et évaluer les activités, encadrer une équipe dans le cadre d’un accueil collectif de mineurs, accueillir les publics enfants et adolescents et les animateurs.

- UC 4 : Mobiliser les démarches d’éducation populaire pour mettre en oeuvre des activités d’animation dans le champ du « Loisirs Tous Publics ». Situer son activité d’animation dans un territoire, maîtriser les démarches pédagogiques, les outils et techniques de la mention LTP en référence au projet de la structure, conduire des activités d’animation.

PROGRAMMATION 1er trimestre 2018 – Secteur nord

- Date limite d’inscription : jusqu’au 15/03/2018
- Coût de la formation : 6600 € avec prise en charge (OPCA, région, Pôle Emploi …), 5550 € sans prise en charge
- 600H en centre de formation, 500h en structure.

Les CEMÉA se réservent le droit d’annuler ou de déplacer la formation sous réserve de son habilitation et du nombre d’inscriptions.

- Dossier de candidature : à télécharger ici.

PDF - 1.2 Mo

- Télécharger cette fiche de présentation

PDF - 109.7 ko
Contact mail :

Secteur animation : courriel

BPJEPS Animation Sociale

Présentation générale du BPJEPS AS

Atteste des compétences en matière de conception et de conduite de projets d’animation visant l’expression et le développement de la relation sociale, l’insertion sociale ou le maintien de l’autonomie de la personne. Il permet également de participer à la mise en oeuvre de partenariats locaux, d’encadrer des groupes dans le cadre d’animation sociale, de participer aux actions de communication et promotion de la structure employeuse ainsi que de participer à son fonctionnement. L’animateur social exerce en autonomie son activité d’animation, en utilisant un ou des supports techniques dans la limite des cadres réglementaires. Il est responsable du projet d’activité qui s’inscrit dans le projet de la structure.

L’animateur social exerce son activité principalement au sein de structures privées du secteur associatif (centres sociaux, associations de quartiers, maisons de retraite, établissements de soins médicaux, hôpitaux, instituts divers, écoles spécialisées), de collectivités territoriales, d’établissements relevant de la fonction publique hospitalière ou de la fonction publique d’état. Profil : animateur,animation sociale, animateur de quartier, animateur de prévention.

Conditions : Exigences préalables à l’entrée de formation :
Le(la) candidat(e) doit :
1. être titulaire de l’une des attestations de formation relative au secourisme suivante :
« prévention et secours civiques de niveau 1 » (PSC1) ou « attestation de formation aux premiers secours » (AFPS) ;
« premiers secours en équipe de niveau 1 » (PSE 1) en cours de validité ;
« premiers secours en équipe de niveau 2 » (PSE 2) en cours de validité ;
« attestation de formation aux gestes et soins d’urgence » (AFGSU) de niveau 1 ou de niveau 2 en cours de validité ;
« certificat de sauveteur secouriste du travail (STT) » en cours de validité.
2. être capable de justifier d’une expérience d’animateur professionnelle ou non professionnelle auprès d’un groupe d’une durée minimale de 200 heures au moyen d’une attestation délivrée par la ou les structures d’accueil.

Dispense : Est dispensé de l’attestation de justification d’une expérience d’animation de groupe de 200 heures, le(la) candidat(e) titulaire d’un diplôme figurant dans la liste suivante :
- brevet d’aptitude professionnelle d’assistant animateur technicien (BAPAAT) ;
- certificat de qualification professionnelle « animateur périscolaire » (CQP AP) ;
- brevet d’aptitude aux fonctions d’animateur (BAFA) ;
- brevet d’aptitude aux fonctions de directeur (BAFD) ;
- baccalauréat professionnel « service de proximité et vie locale » ;
- baccalauréat professionnel agricole (toute option) ;
- brevet professionnel délivré par le ministre de l’agriculture (toute option) ;
- brevet professionnel de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport (toute spécialité) (BPJEPS).

Formation en Unités Capitalisables : (4 U.C)

– UC 1 : Encadrer tout public dans tout lieu et toute structure. Communiquer dans les situations de la vie professionnelle, prendre en compte les caractéristiques des publics dans leurs environnements dans une démarche d’éducation à la citoyenneté, contribuer au fonctionnement d’une structure.
– UC 2 : Mettre en oeuvre un projet d’animation s’inscrivant dans le projet de la structure. Concevoir un projet d’animation, conduire un projet d’animation, evaluer un projet d’animation.
– UC 3 : Conduire une action d’animation dans le champ de l’animation sociale. Organiser, gérer et évaluer les activités, encadrer un groupe dans le cadre des activités de l’animation sociale, accueillir les publics.
– UC 4 : Mobiliser les démarches d’éducation populaire pour mettre en oeuvre des activités d’animation sociale. Situer son activité d’animation sociale dans un territoire, maîtriser les outils et techniques de l’animation sociale, conduire les activités d’animation sociale.

PROGRAMMATION – 1er trimestre 2018 – Secteur nord

- Période d’inscription : jusqu’au 15/03/2018
- Coût de la formation : 6600 € avec prise en charge (OPCA, région, Pôle emploi …), 5550 € sans prise en charge
- 600H en centre de formation, 500h en structure.

Les CEMÉA se réservent le droit d’annuler ou de déplacer la formation sous réserve de son habilitation et du nombre d’inscriptions.

- Dossier de candidature : à télécharger ici.

PDF - 1.3 Mo

- Télécharger cette fiche de présentation

PDF - 174.7 ko

Contact mail :

Secteur animation : courriel

Le CQP Animateur périscolaire

Le CQP Animateur Périscolaire permet d’être employé comme animateur(trice) dans un Accueil Collectif de Mineurs dans le cadre de l’accueil périscolaire, de façon professionnelle, durant toute l’année. Le CQP donne par équivalence les UC 5 et 9 du BPJEPS spécialité Loisirs Tout Public. La formation est accessible sans pré-requis à tout(e) salarié(e) occupant un poste d’animateur(trice) périscolaire. Le ou la stagiaire devra effectuer 220 heures en centre de formation et 200 heures en accueil périscolaire. Afin d’assurer un cadre sécurisant et adapté, il sera important de prévoir qu’un tuteur ou une tutrice accompagne le ou la stagiaire. La période d’alternance sera définie avec l’employeur et une convention sera mise en place.

L’animateur périscolaire assume 3 grands actes professionnels :

  • Accueillir des enfants et leurs familles dans des temps périscolaires
  • Concevoir un projet d’activités
  • Conduire des temps d’animation périscolaires, en direction des publics enfants.

Les journées du mercredi et les périodes de vacances scolaires seront réservées à l’activité sur le terrain avec les publics.

Conditions/Exigences préalables à l’entrée de formation :

- Être âgé(e) de 18 ans au moment de l’entrée en formation.
- Être titulaire d’un PSC1.

Contenu de la formation :

Module 1 :
- Connaissance de l’environnement professionnel
- Accueillir les enfants et les parents dans les temps de loisirs périscolaires.

Module 2 :
- Naissance d’un projet
- Prise en compte des caractéristiques du public
- Construire et évaluer un projet d’activité.

Module 3 :
- Activités physiques et sportives
- Activités d’expression
- Activités techniques et manuelles
- Animer des activités.

PROGRAMMATION 2018

- Périodes de formation : du 24 septembre 2018 au 11 juin 2019 à Saint-Denis et Saint-Pierre
- Période d’inscription : Il reste quelques places, Dépêchez-vous …
- Horaire en centre : 220 heures en centre de formation et 200 heures en structure.
- Coût de la formation : 2820 €
- Retrait des dossiers : http://cemea-reunion.org
- Contact mail : animation@cemea-reunion.org

Téléchargez le dossier d’inscription 2018 :

PDF - 1.1 Mo

Téléchargez la plaquette de présentation :

PDF - 116.7 ko

Les CEMÉA se réservent le droit d’annuler la formation sous réserve de son habilitation et du nombre d’inscriptions.